Mac Miller : La déprime a du bon.

Le rappeur de Pittsburgh est de retour. Il présente depuis le 3 Août son nouvel opus « Swimming ». Un album où il raconte ses doutes, ses galères sentimentales, depuis sa rupture avec Ariana Grande, ou encore son addiction pour la Lean. C’est mélancolique et réussi. 

TEMPS LECTURE : 1 min.

mac-miller-swimming

Les peines de cœur, les doutes, les démons font faire des bêtises aux artistes mais elles ont aussi l’avantage de les plonger dans le travail. Comme si la musique était un échappatoire, un retour à l’inspiration. Mac Miller semble être rentré dans ce schéma. L’américain n’est pas dans le meilleur moment de sa vie et pourtant son 5ème album « Swimming » tient largement la route.

13 morceaux dans lesquels, le MC garde un flow calme, étrangement apaisé, où ses textes ne tombent jamais dans le pathos. C’est cru, c’est sincère, le tout, accompagné par des rythmiques soignées, lancinantes et parfois Funky (« What’s the Use » et « Ladders » ). A la production, Thundercat, Steve Lacy (du groupe soul « The Internet » ) ou encore le compositeur de film Jon Brion.  A écouter seul(e), dans un moment de doute. 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s