Yuksek

Cinq ans après l’album « Living on the Edge of Time », le dj français, natif de Reims,  fait son retour avec « Sweet Addiction ». Un EP 5 titres entre pop, house, disco et Soul. (TEMPS DE LECTURE : 1 min 10)

0005475701_350On ne va pas se mentir, s’intéresser à Yuksek est un réel plaisir. Le garçon est fascinant à la fois par sa musique et sa façon de la voir. Trois idées ressortent en permanence : 1 – Son ouverture d’esprit à tous les genres musicaux, 2 – Sa grande force de travail et 3 – Sa simplicité et sa maturité artistique. Un artiste, un vrai, qui a déjà de nombreuses années de carrière derrière lui. 

Aux yeux du grand public, la carrière de Yuksek démarre en 2008 avec la sortie du titre « Tonight ». Ambiance électro futuriste, le titre ravit en quelques mois bon nombre de mélomanes. Il n’en fallait pas plus pour le comparer à Justice et Daft Punk. En réalité, la carrière de l’artiste avait déjà commencé depuis une dizaine d’années avec de nombreuses mixtapes et des collaborations (Ghostface Killah, Kaisier Chiefs, M83 ou encore Booba).Des collaborations qu’il poursuivra et qu’il poursuit encore. Petite liste non exhaustive : Lana Del Rey, Birdy Nam Nam, Gossip ou encore Lady Gaga. 

Après « Tonight », 2ème succès avec « Extraball ». Le titre en featuring avec Amanda Black sera utilisé dans de nombreuses pubs. L’orientation est plus pop rock électro. Une tendance confirmée quelques mois plus tard avec la sortie de l’album « Living on the Edge of Time ». Véritable carton, l’opus est encore aujourd’hui une référence pour de nombreux djs. Depuis quelques jours ( et après 5 ans de travail sur différents projets), il dévoile son nouvel EP  » Sweet Addiction ». Le résultat est à la hauteur de l’attente. 

Ce onzième EP, publié sur Partytime (un nouveau label qu’il a lui-même fondé) distille, à longueurs de titres, des vibes disco, soul et pop élégantes. On y retrouve quelques chouettes invités, comme la chanteuse grecque Monika (Take It Easy), qui nous avait emballés en novembre 2015 avec son album Secret in the Dark, ainsi que le duo rennais Her (Sweet Addiction). Dans un style plus aérien, plus léger que d’habitude, Yuksek confirme également ses talents de chanteurs.

Les arrangements sont extrêmement raffinés. Le travail en studio a été méticuleux et ses interviews confirment l’impression d’écoute : cette étape de fabrication est très importante pour lui, quasiment la plus intéressante. En résumé, n’hésitez pas une seconde, cet EP va compléter votre playlist estivale. 

LIVE DE LA SEMAINE – Sweet Addiction 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :