Sherika Sherard

Sherika Sherard : La promesse d’un avenir radieux

a2287172869_16

La londonienne Sherika Sherard présente depuis quelque mois la première partie de son futur 1er album  » Just Saying ». Entre soul, folk et jazz, l’opus confirme l’univers déjà bien défini de la chanteuse britannique. Malgré quelques faiblesses, il nous fait dire que le pays d’Outre Manche tient une nouvelle pépite. Encore une … (TEMPS DE LECTURE : 1 min 45)

Comme beaucoup de musiciens actuellement, l’histoire de Sherika Sherard commence sur les réseaux sociaux. En 2015, l’auteure-compositrice dévoile sur Youtube ,et les plateformes d’écoutes, le titre « Give Me A Job ». La chanson devient rapidement virale en étant partagée plus de 25 000 sur Facebook en quelques heures. La machine est lancée.

Ce succès soudain va permettre à la britannique de rencontrer certaines personnes influentes dans le milieu de la Soul Anglaise. A commencer par les programmateurs de la très prestigieuse radio BBC One News qui n’hésitent pas à l’inviter à jouer en live dans l’émission BBC Radio 4’s Saturday Live show. On peut également citer la rencontre avec Jamal Edward, petit génie de 25 ans, directeur et fondateur de deux chaînes : SB TV et Just Jam Records, qui n’hésitent pas à l’inviter à de nombreuses reprises sur les plateaux. Les connaissances, les réseaux vont s’activer et vont permettre à Sherika Sherard de sortir la 1ère partie de son prochain album « Just Saying ». 

Si l’on devait résumer l’esprit de l’opus, la pochette de ce dernier le symboliserait parfaitement : fraîcheur et esprit live. L’ensemble des 10 titres sonnent bon l’été, la soul pop folk où la guitare et les instruments sont mis en avant. Ici, pas d’effets et d’arrangements à n’en plus finir, la musique pure et dure est au coeur des esprits. L’ambiance générale nous rappelle un peu India Arie, FM Laeti, Asa ou plus près de chez nous Imany ou encore Irma. Les mélodies restent en tête, la voix de chanteuse de 22 ans est appréciable. Elle a réussi à éviter le piège trop souvent fait par plusieurs chanteurs : celui d’en rajouter dans la performance vocale et les vibes. Bon signe : la chanteuse vie la musique et surtout la comprend. 

L’opus bien sûr à plusieurs défaut comme tout premier album. Les mélodies manquent parfois de relief et n’arrivent pas à nous tenir en haleine pendant trois minutes. Des mélodies parfois aussi un peu trop « enfantines » manquant un brin de charisme et d’expérience. Mais ces impressions négatives sont vite balayer par l’ensembles des aspects positifs qui sont, répétons-le, nombreux. La chanteuse a un bel avenir devant elle si elle garde un cap clair en améliorant un peu plus les rythmiques. Vivement la suite ! 

Coups de coeur : « Give Me A Job », « Games », « Write Me A Letter », « Sending Kisses », « Free World ».

ALBUM EN ENTIER

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :