Allen Stone

Allen Stone : l’hippie qui prend du muscle 

Allen Stone

L’américain est de retour depuis Mars avec un tout nouvel album « Radius ». Résolument plus branché pop funk, il marque une progression artistique évidente. Le tout servi par une voix magnifique. ( TEMPS de LECTURE : 1 min 30)

D’Allen Stone finalement le grand public ne sait pas grand chose hormis ses belles bouclettes blondes et ses lunettes XXL. Aucune critique dans ce propos, mais, la Soul est un genre musical où la reconnaissance prend certainement plus de temps qu’ailleurs. Mine de rien, ceux qui le suivent connaissent déjà le style et le groove de l’enfant de Washington. Sa carrière prend de l’ampleur en 2011 avec la sortie de son premier album éponyme. Musique douce, rythmique volontairement lente pour laisser place à une voix qui fait, déjà, figure d’ovnis, dans la planète américaine de la chanson. Un album donc mais aussi une collaboration très remarquée avec Macklemore sur le titre « Neon Cathedral » extrait de l’album « The Heist ».

Depuis fin Mars, il propose aux fans et amateurs du genre, son dernier opus « Radius ». Bonne surprise pour commencer : le titre contient 20 pistes. Un fait très rare dans le commerce actuel. Première approche positive, le jeune garçon à bosser. Ensuite vient l’écoute et là encore nous ne sommes pas déçus. Volontairement plus rythmé, plus funk, l’album confirme une chose : le chanteur gagne en testostérone. Les rifs de guitares et les percussions sont beaucoup plus présentes. Les balades lentes, très appréciables mais répétitives sur le 1er album, ont laissé place à des titres qui vous donnent envie de vous déhancher. Pas d’inquiétudes les amoureux de la première heure vont retrouver ces titres Soulful mais l’univers est plus affirmé. 

En somme quelque chose de populaire mais où la patte Allen Stone reste. On ne peut que féliciter le travail de Capitol Records qui signe sa 1ère collaboration avec le chevelu américain. On ne peut aussi que féliciter le travail des deux producteurs Magnus Tingsek et Benny Cassette. Deux producteurs qui ne vous diront rien mais qui ont déjà collaboré respectivement avec Berhnoft, John Legend, Miguel ou encore Lilly Allen. Bref pour résumer : c’est top et on vous le conseille pour l’apéro terrasse. 

Coups de cœur : Perfect World, Fake Future, Upside, Guardian Angel et Freedom ( BONUS LIVE cf. en dessous)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :