Raul Midón

Raùl Midón propose depuis quelques semaines son 8ème album « Don’t Hesitate ». Un album Soul Folk d’une très grand qualité.

181475704522-cover-zoom

Une vie dédiée à la musique

Raùl Midón est ce qu’on appelle, symboliquement, un enfant de la « balle ». Ce genre d’artiste qui dès le berceau a baigner dans l’univers de la musique et du milieu artistique. Né en 1966 à Embudo (Nouveau-Mexique), il est le fils d’un danseur argentin et d’une Américaine. Aveugle de naissance, il se prend de passion pour la musique et s’initie à la batterie avant d’opter pour la guitare, cherchant à maîtriser divers styles, du jazz au classique en passant par le flamenco.

Rapidement repéré grâce à son talent, le « mini » Stevie Wonder débute sa carrière musicale à Miami en tant que choriste de stars latino telles que Christina Aguilera, Ricky Martin, Shakira, Jennifer Lopez ou José Feliciano. Il part ensuite à New York dans le but d’enregistrer pour son propre compte, tout en jouant pour Herbie Hancock ou Paquito D’Rivera.Gracias a la Vida est son premier album pour RCA en 1999.

S’ensuivra différents albums et puis en 2005  il est remarqué par le producteur d’Aretha Franklin, Arif Mardin, qui lui fait signer un contrat pour Manhattan Records (filiale de Capitol/EMI). Il débouche sur l’enregistrement de State of Mind, sorti en mai 2005, qui reçoit les participations de Stevie Wonder (à l’harmonica sur « Expressions of Love ») et de Jason Mraz. Son mélange de soul, jazz, folk et flamenco brille particulièrement. 3 autres projets verront le jour par la suite avant ce tout nouvel album « Don’t Hesitate » sorti en Septembre dernier. 

Naturellement Raùl Midón

En musique le plus dur bizarrement est de faire simple. Avec « Don’t Hesitate » Raùl Midón réussi une énième fois l’exigeant pari. Une guitare, des arrangements élégants et naturels, une voix magnifique et vous obtenez tout simplement l’un des meilleurs albums Soul Folk de la rentrée.

Avec leurs sonorités hispaniques et sud-américaines, les 14 titres de l’opus nous rappellent les belles heures de la bossa nova, l’univers d’artistes comme Tracy Chapman, Ayo ou encore du légendaire Bill Withers. Bill Withers justement, Raul Midón l’a fait sortir de sa retraite sur l’un des plus beaux titres de l’album « Mi Amigo Cubano ». Un duo magnifique entre le maître et l’élève.Jamais un cri plus haut que l’autre, juste de la douceur, de l’élégance et une voix qui vous donne parfois envie de pleurer ( eh oui ! ).

Parmi les coups de cœur on notera ,outre « Mi Amigo Cubano », l’excellent « Keep Holding On » en duo avec Lizz Wright. Un titre puissant, mélodieux, merveilleusement mélancolique. « If you want me to » par sa simplicité se détache des autres titres grâce à une rythmique à la Gilberto Gil terriblement sensuelle. Enfin, puisqu’il fallait bien faire un choix (mais que c’est bon d’avoir des problèmes de riche), on retiendra le titre « Make It Better ». On ne peut pas s’empêcher de penser à Stevie Wonder avec cette voix exceptionnelle et cette mélodie rythmée mais bizarrement reposante. Un bel hommage à « Wonderman ». 

En résumé et pour faire simple : un album à posséder.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :