Näo

La chanteuse anglaise Näo fait équipe avec A. K. Paul pour une nouvelle bombe soul éléctro, « So Good ».

250x250-000000-80-0-0

Le mélange électro soul fait fureur depuis quelques temps, le duo Nao et A.K Paul confirme la tendance. A l’image d’artistes comme, Disclosure, Ben Khan, Jungle, Sam Smith, Laura M’Vula ou encore Jessie Ware, ils propose dans cette première collaboration, un son qui risque de cartonner dans le milieu des connaisseurs de musique électronique.
 
Si on ne connaît pas grands choses sur la britannique Näo, si ce n’est qu’elle vient de Londres, on en sait par contre un peu plus sur A.K Paul. Frère de Jai Paul, artiste du label XL Recordings reconnu sur la scène britannique notamment grâce au titre  » BTSTU « , A.K a baigné dans l’ombre de son frère et l’a surtout aidé à composer ses titres. Une rumeur un peu étrange, nous explique même, que finalement, Jai Paul et A.K Paul ne seraient qu’une seule et même personne. Strange,strange…
 
 
Bref ça ne nous intéresse pas beaucoup, revenons sur ce premier projet « So Good ». Comme son nom l’indique, ce premier essai nous a vraiment plus pourtant ,à la base, nous aurions pu douter de son l’originalité. Pourquoi ? Premièrement, car les sons avec beats éléctro et une voix r’n’b sont courants ,en ce moment, et ont tendance à vite tomber dans une soupe un peu bobo élitiste. Et deuxièmement parce que Näo et A.K Paul semblaient encore bien trop jeunes dans l’univers de la musique pour avoir la capacité de se différencier d’artistes qui sont ,à l’heure actuelle, des références en Grande Bretagne ( cf début du premier paragraphe).
 
Mais au final ces idées sont vite balayées. Le duo propose un son qui tranche avec les sorties récentes du même style. Beaucoup plus r’n’b qu’électro dans l’esprit, A.K Smith réussi par le biais de rythmes et d’arrangements futuristes, à mettre la voix de la jeune anglaise en avant et surtout en valeur. Les mélodies restent rapidement en tête et ne tombent jamais dans le redondant, preuve du talent du cadet Paul qui n’hésite pas à intégrer ,par exemple, des riffs guitares sur le captivant « So Good ».
 
Au jeu des comparaisons, nous pourrions dire que cet opus est finalement la rencontre de plusieurs générations. D’un côté on apprécie l’atmosphère que nous avons pu aimer dans les Fugees, les Destiny’s Child, Aaliyah ou bien Janet Jackson et de l’autre on aime ces mélodies qui nous rappellent la scène actuelle britannique. 
 
N’hésitez pas une seconde à écouter l’album. L’avenir nous le dira mais il semble que nous tenons deux pépites.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :